Le film I, Robot avait-il tenté de nous mettre en garde contre l’intelligence artificielle ?

Le robot Sonny du film I, Robot (Production : Davis Entertainment & Overbrook Entertainment).

Sous la réalisation d’Alex Proyas, I, Robot dépeint une civilisation futuriste dans laquelle les robots tiennent une part des plus importantes. Mais 15 ans après sa sortie, que nous dit vraiment le film I, Robot ? Alors que notre société connaît l’essor de l’intelligence artificielle, le film de 2004 semble avoir un écho différent.

Image d'une tête de robot issue du film
Le robot Sonny du film I, Robot (Production : Davis Entertainment &
Overbrook Entertainment).

Moi, un robot

Dans un Chicago de 2035, l’officier Del Spooner, campé par Will Smith, tente de cohabiter avec des robots de plus en plus présents dans la vie des habitants. Le jour où son ancien ami le docteur Alfred Lanning meurt, Spooner soupçonne immédiatement les robots. Presque seul contre tous il tentera de prouver qu’un robot du nom de Sonny, bien différent de tous les autres robots, a tué le docteur Lanning. Mais la vérité est bien plus complexe !

L’Intelligence Artificielle au cœur du problème

Dans la continuité des travaux d’Alan Turing, l’intelligence artificielle (IA) est au cœur des préoccupations de notre siècle. Les grandes entreprises cherchant à créer des robots de plus en plus réactifs, et réagissant comme des humains, ou presque. Le film I, Robot s’appuie sur le fait que l’IA n’est qu’une impression d’intelligence créée à partir de modèles inculqués aux robots.

Dans le film justement, les robots sont conçus avec pour ligne directrice trois lois de base qu’il ne peuvent enfreindre :

  • un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger.
  • un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.
  • un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Malgré cela, dans le film, le robot Sonny prétend ressentir des émotions et rêver comme le font les être humains. Alors la question se pose : est-ce que cela n’est que l’effet de ce que son créateur a programmé, ou y-a-t-il quelque chose de plus ?

Des préoccupations pas si récentes

Ces questions ne datent pas d’aujourd’hui. En effet, le film s’inspire des romans Cavernes d’acier, des Robots ainsi que de la nouvelle Le Robot qui rêvait d’Isaac Asimov. Le premier datant de 1954 !

C’est d’ailleurs dans ces textes que les trois lois de la robotique ont été trouvées. Asimov ayant écrit tout une série de romans de science-fiction traitant des robots et de leur « psychologie ».

Vers un libre arbitre des robots ?

Le superordinateur joueur d'échecs Deep Blue d'IBM
Le superordinateur joueur d’échecs Deep Blue d’IBM

Cette science-fiction ne l’est peut-être pas. C’est la crainte de scientifiques tels que Stephen Hawking. Le film I, Robot traite d’ailleurs de l’interprétation des trois lois par les robots et du danger que représenteraient des robots trop perfectionnés qui pourraient s’en prendre à l’espèce humaine un jour ou l’autre.

Il existe déjà des IA capables de se souvenir de leur expérience et de modifier leur programme pour interagir différemment lorsqu’une occasion similaire se représente à elles. Comme par exemple le superordinateur Deep Blue qui se hisse presque au niveau des plus grands champions d’échecs du monde.

Alors, la crainte est-elle fondée ? Jusqu’à où les société vont-elles aller pour faire des robots qui nous ressemblent ? L’Intelligence artificielle va-t-elle égaler ou surpasser l’intelligence humaine ? À quoi peut-on s’attendre de la part des robots dans les années à venir ?

Toute une série de questions sur lesquelles vous pouvez vous faire un avis. Et ce, pourquoi pas, en (re)lisant les romans d’Isaac Asimov ou en (re)voyant le film I, Robot !

 

 

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *